Anonim

Maison modèle 2013 de Michael Lin et Atelier Bow-Wow avec Andrew Barrie

Les dessins architecturaux d'une petite cabane de travailleurs présentés dans une exposition à Shanghai, en Chine, ont été agrandis et utilisés pour créer une réplique grandeur nature à Auckland, en Nouvelle-Zélande.

Les architectes de Tokyo, Atelier Bow-Wow, ont collaboré avec l'artiste japonais Michael Lin sur la conception de la structure originale, basée sur les cabanes de travailleurs trouvées dans toute la Chine. Il a abrité les peintres qui ont réalisé les œuvres d'art à grande échelle de Lin pour une exposition l'an dernier au Rockbund Art Museum de Shanghai.

Alors que le bâtiment de Shanghai était en acier soudé et en panneaux isolés structurels, l’installation organisée dans le cadre de la Triennale d’Auckland a nécessité de repenser les matériaux afin de réduire les coûts et les déchets après l’événement.

Le professeur Andrew Barrie de l'Université d'Auckland a été sollicité pour contribuer à l'élaboration d'une solution plus appropriée et plus efficace. "Nous avons proposé cette idée de transformer le bâtiment en papier, ce qui en fait un document littéral sur ce qui s'est passé à Shanghai", a-t-il expliqué dans une vidéo publiée sur le site internet de l'événement.

"Nous avons utilisé certaines techniques de modélisation du papier que j'avais développées ces derniers temps pour créer de petits modèles et nous les avons simplement redimensionnées à grande échelle", a ajouté le professeur Barrie.

Barrie a agrandi les dessins de construction originaux de l'Atelier Bow-Wow et les a fixés à une ossature en bois préfabriquée construite par des étudiants en architecture de l'université, à l'aide d'une version à l'échelle réelle de la technique de modelage du papier japonais connue sous le nom d'okoshi-ezu.